En tant qu’expert en marketing digital, il me tient à cœur vous parler d’une tactique qui permet de créer de nouvelles relations commerciales tout en améliorant votre SEO : le social listening !

Avez-vous entendu parler du social listening ?

Le social listening est une variante d’une stratégie de marketing sur les réseaux sociaux. Elle dérive du social selling qui consiste à présenter ses services et produits sur différents canaux sociaux tels que Linkedin, Facebook, instagram, etc. Elle est particulièrement efficace dans le contexte B2B et démontre des résultats probants dans le B2C aussi.

De plus j’ai récemment vu une vidéo qui parlait de l’impact des réseaux sociaux en citant les statistiques suivantes :

Sur une période de 5 secondes sur internet :

  • 10 professionnels créés un profil sur LinkedIn
  • 4’500 photos sont partagées sur Instagram
  • 25’000 statuts sont actualisés sur Facebook
  • 30’000 tweets sont publiés
  • 200’000 recherches sont faites sur Google.
  • Et 230’000 vidéos sont vues sur YouTube.

Êtes-vous surpris par ces chiffres ?

De mon côté, j’en ai déduit qu’aujourd’hui, si vous n’existez pas sur Google et sur Linkedin, vous n’existez pas.

En replaçant ses statistiques dans notre contexte, il m’est apparu que la question n’est plus « dois-je ou pas utiliser le social selling ? » mais plutôt « comment l’intégrer dans ma démarche commerciale? »

Le social selling, comme son nom l’indique, est l’utilisation des réseaux sociaux pour vendre. Le social selling est une approche marketing numérique avec des effets commerciaux à moyen terme.

Cette approche est différente de la vente traditionnelle. Elle permet de vous démarquer de ces vendeurs « traditionnels » et des appels à « froid ».

Afin de vous l’expliquer permettez-moi de vous raconter comment ma démarche de social selling s’intègre dans mon quotidien.

La première étape du social selling est l’écoute. En effet, j’écoute les conversations de mes prospects. Je lis ce qu’ils like-follow, leurs commentaires et leurs partages. J’interprète ces signaux pour mieux comprendre leurs attentes et leurs soucis. De plus, en les écoutant, je gagne leur confiance. Cette démarche est appelée le Social listening.

Petite astuce :

Comment repérer les sections où en parle de mon entreprise ou de ma marque ? Ajoutez dans vos commentaires des mots-clés, des hashtags, etc.propres à vos services /produits et aux besoins de vos clients. Utilisez autant que possible la fonction de recherche sur chaque réseau social.

L’étape suivante est capitale. C’est l’étape de renforcement. Je« nourris »mes prospects et renforce mes liens avec eux en partageant du contenu à valeur ajoutée. À quoi bon les réseaux sociaux sans les partages ? Quand vous utilisez les réseaux sociaux –vous partagez directement et indirectement. Le partage direct prend la forme de commentaires pour répondre à leur besoin ou souci. Le partage indirect est un partage de contenu que le « social seller » désire mettre en avant. De ce fait, il ne répondant pas forcément au besoin de vos prospects. Lorsqu’ils sont satisfaits de vos interactions, autant vos prospects que vos clients vous font confiance et apprécient votre expertise.

Afin de vous encouragez à consacrer le temps nécessaire à cette étape, sachez que 50% des acheteurs B2B recherchent des informations sur les produits et services sur les réseaux sociaux.

La dernière étape est le moment d’entrer en contact avec les prospects. C’est seulement à cette étape que j’entre en contact avec mes prospects en les invitant à un café pour continuer notre discussion ou approfondir leur problématique.

Lorsque ces trois étapes sont bien maitrisées, on se démarque aisément des vendeurs traditionnels.

En résumé :

  1. J’utilise les réseaux sociaux pour me connecter et écouter mes prospects.
  2. En démontrant mon expertise et mon savoir-faire par des réponses de qualité et des interactions amenant de la valeur ajoutée, je gagne leur confiance. La valeur ajoutée de mes conversations provient du fait que je réponds à un besoin ou un souci avec une réponse utilisable rapidement.
  3. Enfin, j’entre en contact avec eux en proposant un RDV pour approfondir leur problématique.

Attention, durant toute ma démarche, je ne vends rien directement. Je n’ai pas placé d’offre.Je suis resté à leur disposition pour toutes leurs questions et j’ai fourni des informations répondant à leur problématique. Tout est dans le partage !

Et à moyen terme, les socionautes vous renvoie l’ascenseur. Ce renvoi d’ascenseur est la manière comment le social selling génère des leads.

Le Social Selling : Comment renforce-t-il dans votre SEO ?

Les réseaux sociaux et le SEO sont les deux faces d’une même médaille. Certes, les réseaux sociaux n’ont pas un impact direct sur votre positionnement Google, mais ils y contribuent. Comment ?

Lorsque les socionautes parlent de votre marque ou vos solutions /produits, Google les repère et considère vos pages web comme pertinentes pour les mots-clés mentionnés par les socionautes. Ainsi, les discussions sur les réseaux sociaux améliorent votre positionnement Google.

Par conséquent, vos profils sur les réseaux sociaux doivent être actifs en tout temps.Publiez régulièrement. La fréquence de publication dépend du réseau social et de votre audience.Par exemple : sur Twitter, il est normal de poster plusieurs fois par jour, mais pour LinkedIn, ça serait trop.

De mon côté, ma ligne éditoriale SEO met en avant le sujet de l’optimisation du contenu. Par exemple, lorsque je publie sur cette thématique dans mes commentaires sur les réseaux sociaux, j’essaie d’inclure des mots-clés dans mes petites astuces. J’aime aussi ajouter des images avec des descriptions alignés sur mes mots-clés !De cette manière, je fusionne le social selling avec le SEO.

Que pensez-vous de cette stratégie de marketing par les réseaux sociaux ??

Spécialiste du marketing digital, du marketing de contenu jusqu’au référencement, WSIgabs est le partenaire sur lequel vous pouvez compter. Contactez-nous aujourd’hui pour en savoir plus.

Au sujet de l’auteur :

portrait gabor markusGabor Markus est un expert en Business Development avec +15 années d’expérience. C’est un stratégiste avec une capacité démontrée pour identifier des opportunités de marché, créer des solutions innovantes et accélérer la croissance. Gabor conseille les PME sur l’utilisation des technologies digitales pour accélérer les ventes et créer une culture de l’innovation.